15/07/2004

La foi des nomades

A l'origine l'homme était nomade. Il avait foi en sa Mère la Terre, en sa planete nourricière. Toujours il avancait et chaque jour, la cueillette et la chasse lui procuraient sa nourriture quotidienne. L'homme était en paix. Chaque lever de soleil lui révélait un nouveau visage de la création. Il savourait sa liberté, l'harmonie avec le Tout. Puis, un sentiment de supériorité à l'égard des autres royaumes a pris place en lui. Il signait la fin de l'harmonie. Prenant conscience de ses capacités, l'homme s'est mis à rêver de pouvoir et de possession. Il a nié "l'aujourd'hui de Dieu" pour "l'aujourd'hui de l'homme". Depuis, il ne cesse de se projeter dans l'avenir et ne parvient plus à assouvir cette soif de "tant et plus" qui le tenaille. Il n'avait pas réalisé qu'en possédant la liberté procurée par la foi, il possédait toute la création. Il s'est lui-même posé les chaînes aux chevilles et poignets. Tant qu'il ne remontera pas le fleuve jusqu'à la Source, sa vie de contraintes continuera à le tourmenter. Et il a peur, peur, peur...continuellement. Il cherche par tous les moyens, toutes les assurances à se sécuriser. Il ne se souvient plus d'où il vient, il ne croit plus en son immortalité. L'homme a voulu marquer sa suprématie, depuis il se sent tout petit et tellement vulnérable...

13:49 Écrit par Prout | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... :S ...quel récit...mdr...j'aime bien ton ambiance, je reviendrai ;)

Écrit par : rynnn | 19/07/2004

Les commentaires sont fermés.